Glossaire (1-6)

A

Adénome prostatique

Tumeur bénigne qui se développe au niveau de la prostate.

Analyses cytologiques ou bactériologiques

Analyse des cellules (analyse cytologique) ou des bactéries (analyse bactériologique) présentes dans les substances provenant du corps d’un malade (crachats, pus, urine, sang, etc), pour rechercher une maladie, comme par exemple une infection.

 

B

Battement (ou mouvement) ciliaire

La muqueuse nasale est tapissée de cellules ciliées recouvertes naturellement d’une fine couche de mucus. C’est le battement de ces cils (de l’ordre de 1000 fois par minute) qui permet de déplacer en permanence le mucus des fosses nasales vers le nasopharynx afin d’évacuer les impuretés qu’il contient.

Bilan allergologique

Il commence par un interrogatoire du médecin, puis peut se poursuivre par des tests sur la peau et dans certains cas un bilan sanguin, afin de dépister d’éventuelles allergies.

 

C

Céphalée

Mal de tête

Cils/ cellules ciliées :

Ce sont les cellules ciliées qui tapissent la muqueuse nasale et forment une couche (dite ciliaire) qui est semblable à un tapis de millions de cils microscopiques qui piègent les irritants aériens dans le mucus et les propulsent en continu des fosses nasales (environ 1000 battements de cils par minute) vers le nasopharynx à la façon du mouvement d’une vague.

 

E

Electrolyte

Substance chimique qui, mise en solution, se dissocie en petites molécules appelées ions.

Endoscopie

  • examen endoscopique : Exploration visuelle d’une cavité par l’intermédiaire d’un tube optique muni d’un système d’éclairage appelé endoscope.
  • endoscopie opératoire/chirurgicale : Elle permet d’effectuer des interventions complexes sans ouverture des parois.

Epithélium :

Tissu qui recouvre les surfaces de l’organisme, vers l’extérieur (ex : peau) ou vers l’intérieur (ex : narine), assurant des fonctions de protection et de contrôle des échanges.

Excrétion (des sécrétions en excès)

Evacuation hors de l’organisme, ou de la structure qui les a élaborés, des sécrétions ou des déchets inutilisables ou nocifs.

 

F

Fibroscopie

Technique d’endoscopie réalisée à l’aide d’un fibroscope (endoscope souple conduisant les images via des fibres de verres) qui permet d’observer, photographier, filmer, effectuer des prélèvements (pour un diagnostic), ou encore retirer des corps étrangers par exemple.

 

H

Histamine :

Fabriquée en réponse à un allergène, elle se fixe sur les récepteurs situés à la surface des cellules pour jouer un rôle de médiateur chimique dans plusieurs phénomènes et notamment dans les réactions allergiques.

Hypertonique :

Solution ayant une concentration totale élevée en substances chimiques dissoutes et qui exerce une pression osmotique (qui est proportionnelle à la concentration de la solution) supérieure à celle d’une autre solution.

Hypotonique :

Solution ayant une concentration totale faible en substances chimiques dissoutes et qui exerce une pression osmotique (qui est proportionnelle à la concentration de la solution) inférieure à celle du plasma sanguin.

 

I

Inflammation (réaction inflammatoire)

Réaction localisée d’un tissu consécutive à une agression, elle est une réaction de défense de l’organisme. Elle se manifeste par quatre signes principaux : rougeur, chaleur, gonflement, douleur.

Isotonique

Toute solution qui exerce la même pression osmotique (qui est proportionnelle à la concentration de la solution) que le plasma sanguin normal (sérum physiologique par exemple).

 

L

Leucotriène

Substance libérée par les cellules de l’immunité qui joue un rôle dans le processus d’hypersensibilité immédiate de l’allergie.

 

M

Méat

Orifice d’un conduit (le méat sinusien est l’orifice d’abouchement des cavités sinusiennes dans les fosses nasales).

Mucocèle

Tumeur bénigne due à une accumulation de mucus dans une cavité dont l’orifice est obstrué.

 

N

Nasopharynx

Partie supérieure et aérienne du pharynx située en arrière des fosses nasales.

 

P

Polype

Tumeur le plus souvent bénigne qui se développe sur les muqueuses des cavités naturelles de l’organisme.

Prévalence

Nombre total de cas de malades dans une population déterminée, sans distinction entre les nouveaux cas et les cas anciens.

 

R

Randomisée et contrôlée

Etude dans laquelle la répartition est faite au hasard entre le groupe qui va tester le médicament ou la substance active et le groupe qui va recevoir le placebo (traitement inactif) ou le traitement  de référence, ceci dans le but de garantir la valeur scientifique de l’étude.

Reperméabiliser (les fosses nasales et les sinus)

Rétablir la perméabilité des orifices et voies de drainage afin de retrouver une respiration fluide.

 

S

Sédation

Somnolence

Sinus maxillaire

C’est un des sinus de la face, une cavité remplie d’air creusée dans l’os maxillaire supérieur, c’est-à-dire sous l’orbite, et qui s’ouvre dans les fosses nasales.

Symptômes rhinosinusiens

Par exemple céphalées sinusiennes, douleurs frontales, pression frontale, congestion nasale ou encore rhinorrhée.

Système tampon (solution tamponnée)

Système qui, lorsqu’il est présent dans une solution, maintient constant le pH de cette solution.

 

T

Tachycardie

Accélération de la fréquence des battements du cœur.

Trophique

Qui concerne la nutrition des tissus.

 

V

Voie percutanée

Voie d’administration d’un médicament ou de certaines substances consistant en une application locale sur la peau, le produit diffusant ainsi dans tout l’organisme à partir de cette application.

Voie systémique

Voie d’administration générale (toute autre que topique : orale, intramusculaire, intraveineuse, percutanée…) qui fait que la substance active passe dans le sang et est transportée partout dans l’organisme, afin d’atteindre sa cible

Voie topique

Voie d’administration locale (peau, muqueuse,..) qui fait que le médicament ou la substance n’agit qu’à l’endroit où il est appliqué.

 

Bibliographie
1 – Larousse Médical. Ed. Larousse. 2006
2- Demoly P. Rhinite allergique et polypose nasosinusienne. Ed. John Libbey Eurotext, Paris. 2005.
3- Klossek JM & Beauvillain de Montreuil C. Chirurgie du nez, des fosses nasales et des sinus. Ed. Masson. 2007.
4- Dictionnaire des termes de médecine. Ed Maloine. 1992.
5- Ayache D, Bonfils P. ORL 5eme édition actualisée. Editions Med-line 2009.
6- Rabago D, et al. Efficacy of daily hypertonic saline nasal irrigation among patients with sinusitis: a randomized controlled trial. J Fam Pract. 2002;51(12):1049-55.